Lionel Messi
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SAUVEUR

Rayo Vallecano - FC Barcelone (1-2) : Messi a sorti les Blaugranas du pétrin

Revenu de sa suspension de deux matches, Lionel Messi a permis au FC Barcelone de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du Roi en venant à bout du Rayo Vallecano (2-1).

Suspendu deux matches pour avoir mis un coup à un joueur de l'Athletic Bilbao en finale de la Supercoupe d'Espagne, Lionel Messi était de retour ce soir dans le onze de départ du FC Barcelone. En temps normal, pour un 8e de finale de Coupe du Roi sur la pelouse d'un pensionnaire de Deuxième division, l'Argentin aurait été laissé au repos. Mais vu qu'il a eu droit à une coupure forcée et vu que la Coupe est sans doute le seul trophée que les Blaugranas pourront soulever cette saison, Ronald Koeman l'a lancé d'entrée. Et il a bien fait.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Impliqué sur les deux buts

Car même si les Culés ont dominé leur adversaire de la tête et des épaules (sauf dans les derniers instants), même s'ils ont frappé la barre à deux reprises en première période, ils se sont retrouvés menés à la 63e. Le spectre de l'élimination n'aura heureusement duré que six petites minutes. Le temps pour Lionel Messi d'égaliser suite à un magnifique centre d'Antoine Griezmann.

Superbement ignoré par Trincao sur une grosse occasion en première période et plutôt absent des principales offensives barcelonaises jusque-là, le sextuple Ballon d'Or a pris les choses en main une fois que son équipe a été menée. A la 80e, c'est lui qui lance Jordi Alba sur une balle lobée dont il a le secret. L'ancien Valencian centre ensuite pour Frenkie De Jong, qui donne l'avantage à ses couleurs. Dans les derniers instants, Messi aurait pu inscrire un doublé mais il a conclu son slalom par une frappe dans le petit filet. La grande forme n'est pas loin pour La Pulga et tout Barcelone peut se prendre à rêver.

Pour résumer

Buteur et avant-dernier passeur décisif, Lionel Messi a permis au FC Barcelone d'éliminer le Rayo Vallecano de la Coupe du Roi (2-1).

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet