Real Madrid, FC Barcelone : Ramos laisse un vide, les Blaugrana prêts à imiter les Merengue
Sergio RamosCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
REVUE DE PRESSE ESPAGNOLE

Real Madrid, FC Barcelone : Ramos laisse un vide, les Blaugrana prêts à imiter les Merengue

Au Real Madrid, personne ne veut récupérer le numéro 4 laissé par Sergio Ramos après son départ à Paris. A Barcelone, il est de plus en plus envisagé de faire comme l'ennemi merengue en cas de départ forcé du Camp Nou pendant un an pour cause de travaux.

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Real Madrid : les maillots 2020-2021 dévoilés

Marca : personne ne veut récupérer le 4 de Ramos

Il n'y a pas que sur le terrain ou dans les vestiaires que Sergio Ramos a laissé un grand vide au Real Madrid ! Le défenseur central andalou, qui est resté  16 ans chez les Merengue, est également toujours présent au niveau du… flocage, puisqu'aucun joueur ne veut récupérer son numéro 4 fétiche. Le poids du numéro…

AS : Pedri en or

La révélation barcelonaise de la saison continue d'enchaîner les rencontres. Arrivé de Las Palmas au FCB il y a un an, il est rapidement devenu titulaire, disputant la plupart des matches, avant d'être un pilier de l'Espagne à l'Euro et maintenant de participer aux Jeux Olympiques ! Il a d'ailleurs changé le destin de la Roja pour son entrée en lice contre le Japon (1-1), en étant à l'origine de l'égalisation.

El Mundo Deportivo : le Barça comme le Real Madrid

Le FC Barcelone va certainement devoir jouer une saison loin du Camp Nou, afin que les travaux de rénovation puissent combler une partie de leur retard. La piste du stade olympique de Montjuic a longtemps été privilégiée mais il se pourrait finalement que les Blaugrana se produisent dans leur centre d'entraînement, à l'instar de ce qu'a fait le Real Madrid depuis deux ans.

Personne ne veut du numéro de Ramos au Real Madrid

Devenu une légende du Real Madrid pour y être resté quinze années et y avoir tout gagné, Sergio Ramos, parti au PSG, laisse un lourd héritage à ses successeurs. Tellement lourd que personne ne veut récupérer son numéro de maillot !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet