FC Barcelone - Mercato : Griezmann parti, des secrets de vestiaire fuitent...
Antoine GriezmannCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MAL-AIME

FC Barcelone - Mercato : Griezmann parti, des secrets de vestiaire fuitent...

Antoine Griezmann de retour à l'Atlético Madrid, le vestiaire du FC Barcelone ne pleure pas spécialement le Français.

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Stade Rennais : les chiffres de la carrière d'Ousmane Dembélé

Le prêt d'Antoine Griezmann (30 ans) du FC Barcelone à l'Atlético Madrid finalement entériné, les langues commencent à se délier en Catalogne. SPORT en profite pour « salir » un peu celui qui était le deuxième plus gros transfert de l'histoire du Barça (120 M€) derrière Philippe Coutinho. Selon le quotidien, qui change assez vite de version suivant la situation contractuelle du joueur, Antoine Griezmann n'était pas spécialement apprécié du vestiaire.

Le groupe toujours derrière Messi... contre lui

Le quotidien pro-Barça assure même que les coéquipiers du Français ont même affiché « une certaine joie » au moment de son départ pour Madrid. D'abord boudé de Lionel Messi qui l'accusait en privé d'avoir ruiné les chances de retour de son ami Neymar, le Mâconais n'a jamais ressenti une grande solidarité de ses autres partenaires autour de lui comme il pouvait le ressentir du côté de l'Atlético. Des coéquipiers qui n'avaient pas apprécié pour la plupart la mise en scène de son documentaire « La décision » un an avant son arrivée en 2018.

Pour rappel, le Champion du Monde est retourné chez les Colchoneros sur la base d'un prêt payant d'un an, renouvelable sur une saison et avec une option d'achat obligatoire (40 M€) s'il joue au moins 50% des matchs. Autant dire que les chances de revoir Griezi en Catalogne sont minces...

Griezmann n'était pas aimé dans le vestiaire du Barça

Le prêt d'Antoine Griezmann à l'Atlético Madrid conclu, les secrets de vestiaire fuitent désormais au FC Barcelone. On se rend compte que la fausse unité derrière le Champion du Monde vole rapidement en éclats après son départ...