FC Nantes : ces 2 éléments qui plombent la formation chez les CanarisLancer le diaporama
FC Nantes : le calendrier de fin de saison des Canaris en Ligue 1
+10
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
ETAT DES LIEUX

FC Nantes : ces 2 éléments qui plombent la formation chez les Canaris

Si le centre de formation du FC Nantes n'est pas l'un des pires de France, il a perdu de ses lettres de noblesse. Il y a des raisons à cela.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les joueurs en fin de contrat en 2021

Parfois critiqué, y compris par Waldemar Kita, pour ne plus être aussi productif par le passé, le centre de formation du FC Nantes ne va pas si mal que ça. C'est en tout cas l'avis de Paul-Hervé Douillard, cadre à la DTN et responsable du projet de performance fédérale, qui s'est exprimé à Ouest-France.

Pour lui, le travail effectué au FC Nantes est le bon, la philosophie de formation est la bonne … Mais le principal souci vient de plus haut : de « l'instabilité du staff pro » qui « ne facilite pas l’émergence de jeunes joueurs ». Chez les Canaris, il faut être plus patient qu'ailleurs. « Il est l’un des clubs qui fait le moins jouer les joueurs formés de moins de 21 ans », explique l'éducateur.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

L'instabilité et la Jonelière, les freins des Canaris

« C’est, en partie, lié à l’instabilité chez les pros parce qu’il faut recommencer à chaque fois le même travail de présentation des joueurs et du projet au staff pour emmener des jeunes au sein du groupe pro. On a vu des joueurs apparaître en pro puis disparaître avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur… Cela peut aussi créer des tensions », explique Paul-Hervé Douillard, qui estime aussi que les infrastructures de la Jonelière n'aident pas.

« Par rapport aux clubs concurrents en termes de formation en France, le FC Nantes a pris du retard dans ce domaine. Cela peut aussi expliquer les difficultés du FC Nantes dans un contexte hautement concurrentiel (…) Globalement, les joueurs qui réussissent à Nantes sont ceux issus de l’école de foot ou ceux recrutés un peu plus tard, comme Kolo Muani. Mais sur des tops joueurs U 16, le FC Nantes a souvent du mal à se positionner », conclut ce cadre de la DTN.

Albums Photos