FC Nantes : gros rebondissement à venir sur l'enquête concernant Mogi Bayat ?
Mogi BayatCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MAINS PROPRES

FC Nantes : gros rebondissement à venir sur l'enquête concernant Mogi Bayat ?

L'opération Mains Propres menées par la justice belge concernant les pratiques occultes du monde du football outre-Quiévrain pourrait finalement ne déboucher sur aucune condamnation concernant Mogi Bayat.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Ce serait un sacré rebondissement mais selon le média flamand Het Nieuwsblad, l'opération Mains Propres menée en Belgique sur la corruption dans le milieu du football pourrait déboucher sur aucune condamnation à l'encontre de Mogi Bayat ! Et ce alors qu'un reportage diffusé récemment par la RTBF montrait clairement que l'agent qui a portes ouvertes au FC Nantes n'hésitait pas à offrir des montres à tous ses interlocuteurs pour faciliter des transferts. Comment peut-il s'en sortir dans ces conditions ?

C'est tout simple : il a tout verrouillé, que ce soit au niveau des transaction, des échanges téléphoniques ou des versements d'argent. Bayat aurait ainsi pris l'habitude de communiquer par WhatsApp, dont les échanges sont cryptés et donc pas utilisables par la justice. De même, il se serait montré généreux avec tous ses interlocuteurs, si bien qu'aucun d'entre eux n'aurait de raison de révéler ses exactions… Het Nieuwsblad révèle que si de nombreuses personnes vont être convoquées par la justice, Mogi Bayat ne serait pas concerné. Incroyable, non ?

La justice belge n'a rien contre Mogi Bayat

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la justice belge n'aurait trouvé aucune preuve d'un agissement frauduleux de Mogi Bayat. Du coup, si des dizaines de personnes devraient être inculpées dans l'opération Mains Blanches, l'agent de joueurs, lui, devrait être épargné.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet