FC Nantes : Kombouaré a un gros doute, un titulaire sacrifié contre l’OL ?
Renaud Emond (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FANTÔME

FC Nantes : Kombouaré a un gros doute, un titulaire sacrifié contre l’OL ?

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré pourrait penser à inclure une petite surprise dans son onze de départ contre l’OL en ouverture de la 4e journée de L1 (21h).

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Avant de recevoir l’OL, Antoine Kombouaré a voulu confronter ses joueurs à la triste réalité. Selon L’Équipe, les Canaris ont revisionné les images de leur rencontre à Rennes dimanche (0-1) et ils ont identifié le domaine qu’ils peuvent améliorer. Il s’agit évidemment de leur capacité à créer du danger car, hormis le tir de Ludovic Blas qui a échoué sur la transversale, le bilan offensif fut extrêmement pauvre.

Cela ne devrait pas forcément s’arranger dans l’immédiat car Kalifa Coulibaly (quadriceps) et Anthony Limbombe (ischios) n’ont pas repris l’entraînement collectif, tandis que Moses Simon (ischios) et Randal Kolo Muani (mollet), diminués, sont incertains. Du coup, le quotidien sportif croit savoir que la possibilité (même faible) de voir évoluer Marcus Coco en pointe existe tant Renaud Emond commence à faire poser question.

« En dépit de sa bonne volonté, l’attaquant belge (29 ans) symbolise la menace fantôme du FCN, résument nos confrères. Sur ses deux derniers matches, Emond a dépensé beaucoup d’énergie, mais ses partenaires ne l’ont pas trouvé et il a perdu quasiment tous les ballons reçus. Avec lui, Nantes ne peut compter ni sur un point de fixation, ni sur un joueur de profondeur, ni sur un joueur de percussion. Pour le match contre Lyon, le plan de jeu ne devrait pourtant pas beaucoup évoluer. »

Pour résumer

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré pourrait penser à inclure une petite surprise dans son onze de départ contre l’OL en ouverture de la 4e journée de L1 (21h). Renaud Emond commence en effet à le faire douter.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert