FC Nantes : nouvelles révélations autour de l'affaire du cercueil du FC Kita
Waldemar Kita a-t-il donné l'ordre de faire déterrer le cercueil de la discorde ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
POLEMIQUE

FC Nantes : nouvelles révélations autour de l'affaire du cercueil du FC Kita

Si, pour l'image, ce sont les agents Mogi Bayat et Bakary Sanogo qui ont ramené le cercueil du FC Kita, les services du FC Nantes étaient visiblement impliqués dans cette provocation.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Dimanche soir, l'après-match FC Nantes – Toulouse (0-1) a été émaillé d'incidents à la Beaujoire. En effet, alors que certains salariés fêtaient encore le maintien des Canaris dans l'élite dans les salons du stade, un groupe de 30 individus encagoulés a fait irruption pour en découdre. En cause ? L'exhumation du cercueil du FC Kita par les proches collaborateurs du président nantais.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Les agents de sécurité envoyés pour faire le sale boulot...

En effet, les quelques excités venus pour en découdre cherchaient à récupérer le cercueil que les supporters avaient symboliquement enterré à quelques mètres de la Beaujoire une semaine plus tôt. Forcément, les agents Mogi Bayat et Bakary Sanogo, proches de Waldemar Kita, qui apparaissent sur les réseaux sociaux portant le cercueil, étaient les premiers visés par l'expédition punitive... Mais ils n'étaient pas les seuls.

En effet, selon Presse-Océan, il ne s'agissait pas seulement d'un acte spontané de deux individus émêchés et fêtant le maintien. Si Waldemar Kita n'a pas confirmé son implication dans ce que les supporters considèrent comme une profanation et la « provocation de trop », il semblerait que ce ne soit pas ses agents proches qui se sont salis les mains à creuser. « Selon nos informations, plusieurs agents de sécurité ont été aperçus, pelle à la main, quittant le stade, après le match », a écrit le média, parlant bien d'une excavation préméditée.

Pour résumer

On en sait plus sur l'incident qui a conduit quelques fans extrémistes du FC Nantes à attaquer la Beaujoire dimanche soir...