Waldemar Kita
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
IMMOBILIER

FC Nantes : un nouveau grain de sable freine le grand projet de Kita

Une association anti-corruption a rejoint les supporters du FC Nantes dans la lutte contre le déplacement du centre d'entraînement à Vair-sur-Loire. Elle s'élève contre le prix de vente annoncé des terrains, sous évalué selon son analyse.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Désireux d'implanter le nouveau centre d'entraîneur du FC Nantes à Vair-sur-Loire en pays d'Ancenis, Waldemar Kita est tout proche de parvenir à ses fins avec le bureau de la communauté des communes du pays d'Ancenis (Compa). Le 9 novembre 2021, la Compa a donné son aval à la cession de 35 hectares pour un peu plus de 2 M€. Un accord en cours de finalisation qui provoque de l'hostilité au niveau local... Et pas seulement chez les groupes de supporters qui ne veulent pas voir le FC Nantes quitter la Métropole.

En effet, comme le rapporte Ouest-France, l’association de lutte contre la corruption et pour l’éthique en politique Anticor44 a mis son nez dans ce deal entre le Flava Group (société de Waldemar Kita propriétaire du club) et Maurice Perrion, le président de la Compa. Pour eux, le prix de ventes est sous évalué par rapport aux recommandations.

Anticor tente d'empêcher la vente des terrains au prix négocié

« Le rabais accordé par la Compa à Flava Groupe est de 344 500 €. La jurisprudence tolère un prix inférieur à la valeur vénale s’il est justifié par des motifs d’intérêt général. Mais la Compa n’a justifié en rien ce rabais. D’où la sollicitation d’Anticor auprès du préfet Didier Martin pour qu’il fasse un recours gracieux afin que cette délibération soit retirée, et à défaut qu’elle soit déférée au tribunal administratif », assènent les deux représentants d'Anticor Antoine Hubert et Alain Guilevic.

Dénonçant une transaction « à perte », l'association tente de freiner le projet même si aucun recours juridique n'est encore évoqué : « Habituellement, nous nous positionnons plus sur le côté judiciaire. Là, nous sommes dans la prévention mais il était important d’agir avant que les délais de recours ne soient épuisés​ », se justifie à Ouest-France, Antoine Hubert.

Anticor s'élève contre le projet Kita

Une association anti-corruption (Anticor) a rejoint les supporters du FC Nantes dans la lutte contre le déplacement du centre d'entraînement à Vair-sur-Loire. Elle s'élève contre le prix de vente annoncé des terrains, sous évalué selon son analyse.