PSG - FC Nantes (1-2) : Kolo Muani, la VAR... les Tops et le Flop après l'exploit des Canaris
PSG - FC Nantes Credit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

PSG - FC Nantes (1-2) : Kolo Muani, la VAR... les Tops et le Flop après l'exploit des Canaris

L'exploit du FC Nantes ! Les Canaris ont gagné une magnifique bataille au Parc des Princes face au PSG (1-2). Ils sortent de la zone rouge !

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

TOPS

Le FC Nantes sort de la zone rouge ! 

Grâce à ce succès inespéré au Parc des Princes, les Canaris doublent le Nîmes Olympique et récupèrent la place de barragiste. Une merveilleuse nouvelle pour les pensionnaires de la Beaujoire. Mentalement, cette victoire et cette place au classement donneront beaucoup beaucoup de confiance aux hommes de Kombouaré ! 

Randal Kolo Muani, un match sensationnel ! 

Dans une tâche ingrate, la pépite du FC Nantes a répondu présent en profitant des rares ballons qu’il avait à se mettre sous le pied. En première période, il aurait pu obtenir un penalty (voir ci-contre). Peu avant l’heure du jeu, Kolo Muani a intercepté une passe ratée de Mbappé. En un contre un, il a assené un beau crochet à Marquinhos avant de finir en force Navas. Un vrai beau but d’attaquant. Parti à la limite du hors-jeu, sur une déviation de Touré, il a offert un but sur un plateau à Simon. Il a été exceptionnel. Il a fait des misères à une des meilleures charnières d’Europe. Dans une saison galère, il est une lueur d’espoir. 

Kombouaré, un système intéressant et gagnant ! 

Pour ses retrouvailles avec le Parc des Princes, Antoine Kombouaré avait préparé une surprise. L’ex-coach du PSG a concocté un nouveau système. Il s’est appuyé sur une base solide à cinq défenseurs, avec Coco en piston. La tactique a posé beaucoup de problèmes au PSG, qui n’est pas créé une multitude d’occasions. Surtout, le FC Nantes s’est montré à son image : courageux, discipliné et généreux ! Ça a payé ! De bonnes bases pour les neuf dernières finales. 

Lafont... hors norme ! 

Prêté par la Fiorentina, le gardien du FC Nantes a fait des prouesses dans sa cage. En première période, l’international Espoir français a montré toutes ses qualités écœurant tour à tour Di Maria, Mbappé, Rafinha, Paredes. Il ne peut rien sur l’ouverture du score de Draxler, qui place le ballon dans le petit filet. Sa performance majuscule tombe au bon moment ! Le FCN aura besoin d’un grand gardien pour se maintenir. 

FLOP

La VAR a perdu, mais le FC Nantes a gagné ! 

L’affaire va faire parler les observateurs du ballon rond. Peu après la 20eminute de jeu, lancé en un contre un face à Kimpembe, Randal Kolo Muani a surpris le champion du monde sur un crochet long. Kimpembe arrête la course de l’international Espoir français en mettant en opposition son bras droit. Le contact est clair… Mais la VAR n’a pas déjugé M.Abed, qui n’a pas daigné aller voir les images. Dommage ! 

Au retour des vestiaires, Rafinha est passé proche de l’expulsion. Après avoir reçu un carton jaune, le Brésilien a asséné une semelle qui aurait pu valoir un deuxième avertissement. Rien n’a souri au FC Nantes…