FC Nantes – Mercato : Kombouaré a évité un désastre et fait barrage aux idées de Bayat
Kombouaré vs Bayat, le match du Mercato nantaisCredit Photo - Montage sur la base de photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
TENSIONS

FC Nantes – Mercato : Kombouaré a évité un désastre et fait barrage aux idées de Bayat

Le Mercato d'été 2021 s'annonce périlleux au FC Nantes. Le souci de la DNCG chassé, Antoine Kombouaré a déjà une nouvelle source d'inquiétude...

Zapping But! Football Club FC Nantes : le calendrier complet de la saison 2020-2021

En remettant au pot pour faire lever l'interdiction de recrutement de la DNCG, Waldemar Kita a sauvé Antoine Kombouaré d'un gros couac au FC Nantes. En effet, comme l'a reconnu l'entraîneur des Canaris à l'issue du premier match amical face à Guingamp mercredi (1-0), sans cette manne le FCN aurait pu perdre tous ses renforts.

« C’est une très bonne nouvelle. Ils ont enlevé l’encadrement de la masse salariale. Sinon, les contrats de Cyprien, Descamps, et même de Roli Pereira, n’auraient pas été validés. C’est très important », a notamment expliqué Antoine Kombouaré face aux journalistes.

Kombouaré chafouin face aux pertes offensives possibles

Reste que, malgré la levée des sanctions prises à l'encontre du FC Nantes, le Mercato des Canaris demeure très fragile. En effet, le raté de Renaud Ripart (soufflé par Troyes) a provoqué des remous en interne. Comme l'a fait savoir le journaliste de 20 Minutes David Phelippeau, Antoine Kombouaré est « chafouin » face au possible départ de Ludovic Blas en Bundesliga.

Le Kanak s'inquiète du possible départ de Moses Simon, qui a reçu une offre, alors que celui de Randal Kolo Muani est quasiment acté après les Jeux Olympiques. Le technicien s'est également opposé au retour d'Adrien Trebel (Anderlecht), un dossier que Mogi Bayat avait pourtant ficelé pour le compte des Canaris. Ambiance...

Sauvé de la DNCG, Kombouaré fait face à Bayat

Au FC Nantes, les tensions internes sont très vives sur fonds de Mercato. Si Waldemar Kita a permis à son club d'éviter l'invalidation des premières recrues, ça se frictionne déjà sévèrement entre Antoine Kombouaré et Mogi Bayat.