Girondins - Mercato : les 3 premiers grands perdants de l’ère Gasset
Jean-Louis GassetCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
TRICARDS

Girondins - Mercato : les 3 premiers grands perdants de l’ère Gasset

Le succès des Girondins de Bordeaux à Angers (2-0) a donné plus de marge à Jean-Louis Gasset, qui compte bien continuer son travail de sape pendant la trêve internationale.

Les Girondins de Bordeaux vont mieux. La prestation d’hier à Angers (2-0) a confirmé que l’effet Jean-Louis Gasset avait bien eu lieu, après un nul héroïque contre le FC Nantes (0-0). 

Pour couronner le tout, l’ancien entraîneur de l’ASSE va enfin disposer d'un peu de temps pour travailler, lui qui n’a eu que onze jours pour préparer sa première sortie sur le banc aquitain. Selon L’Équipe, le programme du FCGB pendant la trêve internationale s’articule autour de deux thèmes bien distincts : une batterie de tests physiques pour jauger son effectif mais aussi un volet psychologique. Gasset aimerait comprendre pourquoi ses joueurs sont une nouvelle fois apparus « comme paralysés » en début de match.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DES GIRONDINS

Briand, grand perdant de l’ère Gasset ?

Avec quels joueurs ? Hier, il a reconduit neuf des onze éléments qui avaient commencé contre le FC Nantes. Seuls changements : les titularisations d’Alvaro Benito et de Rémi Oudin. Indiscutable du temps de Paulo Sousa, Jimmy Briand semble avoir perdu du terrain sur Josh Maja. Paul Baysse, lui, a pris du galon au détriment de Mexer et Vukasin Jovanovic. Quant à Tomas Basic, il manquera forcément s'il venait à s'en aller.