Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TWEET

OL : Aulas met la pression à Blanc et répond à Juninho

Epinglé par son ancien directeur sportif Juninho concernant le non-recrutement de Laurent Blanc en 2019, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a répondu. Et mis la pression à son actuel entraîneur en disant que le classement était insuffisant.

Zapping But! Football Club OL : Peter Bosz peut-il tenir la saison sur le banc de l'OL ?

On se disait bien que ça allait finir par arriver mais on commençait par s'impatienter. Méchamment égratigné par Juninho mardi soir, Jean-Michel Aulas n'a répondu hier, au lendemain du pénible nul de son équipe contre Nice (1-1). Le président lyonnais, accusé par son ancien directeur sportif d'avoir menti concernant la non-venue de Laurent Blanc en 2019, d'avoir fermé les yeux sur ce qui se passait avec Rudi Garcia et de ne pas avoir mis les formes pour le faire partir, a répondu via un tweet. Dans lequel il a également mis la pression à Blanc pour la suite de la saison...

"Huitième avant la Coupe du monde, ce n'est pas suffisant. Il reste quatre matches avant la trêve (la fin des matches aller) et l’OL garde des atouts crédibles pour revenir au premier plan d'ici la fin de la saison. L’arrivée souhaitée depuis octobre 2019 de Laurent Blanc est un déclic réel : un groupe de supporters exceptionnel avec un public prêt à se soulever" Une arrivée de Blanc souhaitée depuis octobre 2019 ? Mais alors, si ce n'est pas Juninho ni JMA, qui a bien pu refuser de recruter le Président à l'époque ?

Pour résumer

Epinglé par son ancien directeur sportif Juninho concernant le non-recrutement de Laurent Blanc en 2019, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a répondu. Et mis la pression à son actuel entraîneur en disant que le classement était insuffisant.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.