OL : Aulas s’en prend à nouveau au PSG
Jean-Michel Aulas (Président Olympique Lyonnais)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Crouzet
REACTION

OL : Aulas s’en prend à nouveau au PSG

Interrogé par l’Equipe, le Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, s’est confié sur ses objectifs cette saison, en profitant pour glisser un tacle au PSG dont lui seul a le secret.

Zapping But! Football Club OL : les transferts les plus chers de l'histoire

Aulas ne voit pas d’un bon oeil le mercato du PSG. Alors que l’OL sort de deux saisons compliquées sans qualification pour la Ligue des Champions, son objectif numéro 1, le Président s’est exprimé dans L’Equipe sur ses objectifs à l’avenir. Au passage, il n’a pas manqué de glisser un tacle au Paris Saint-Germain, jugeant que ce pharamineux mercato n’est pas de bonne augure pour la Ligue 1. 

"Leur recrutement n’est même pas de une bonne nouvelle pour le Championnat"

« Comme tous les ans, on doit aller en Ligue des champions et donc accrocher l’une des trois premières places. Paris est vraiment au dessus du lot cette année et leur recrutement n’est même pas de une bonne nouvelle pour le Championnat. Et après Paris, tout est possible. Mais en fait, notre objectif numéro un sera d’aller chercher la Ligue Europa. Même si c’est prétentieux, il faut la jouer pour la gagner. C’est l’année ou jamais vu notre effectif pour nous imposer. On a une équipe de grande qualité et j’ai une grande confiance pour qu’on aille loin dans cette épreuve avec un entraineur de très grand talent. » - a déclaré le dirigeant rhodanien à l’Equipe. Peter Bosz encensé, mais Peter Bosz prévenu. De leur côté pas sur que les dirigeants parisiens apprécient l’énième sortie médiatique de Jean-Michel Aulas sur le Paris Saint-Germain.

Aulas tacle le mercato du PSG

Interrogé par l’Equipe, le Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, s’est confié sur ses objectifs cette saison, en profitant pour glisser un tacle au PSG dont lui seul a le secret. Il a notamment jugé que ce pharamineux mercato parisien n’est pas de bonne augure pour la Ligue 1.