Jean-Michel Aulas
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PAS D'ACCORD

OL - OM : Aulas réagit à sa suspension, accuse les Marseillais et va faire appel

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a été suspendu pour dix matches, dont la moitié avec sursis, pour son comportement lors de l'Olympico de fin novembre. Il annonce vouloir faire appel.

Zapping But! Football Club OL : Peter Bosz, nouvel entraîneur des Gones

Il n'a pas tardé à réagir et, pour une fois, autrement que via Twitter. Suspendu de toute fonction officielle pour les cinq prochains matches (plus cinq autres avec sursis) pour avoir exercé des pressions sur l'arbitre du match OL-OM fin novembre afin qu'il reprenne le jeu après l'agression de Dimitri Payet, Jean-Michel Aulas s'est indigné : 

"Je suis très déçu, a-t-il déclaré à L'Equipe. Je pense avoir apporté toutes les explications qui montraient qu'il ne pouvait pas y avoir d'intimidation vis-à-vis de l'arbitre. Franchement, c'est la plus grande incompréhension. Cette décision n'est pas juste. On a d'un côté un arbitre qui ne dit pas la vérité et pour ma part, je fais remarquer que le règlement devra évoluer entre la Ligue et la Fédération pour savoir qui peut, à un moment ou un autre, arrêter ou ne pas arrêter un match. Je n'ai pas été convaincant, probablement, et mon avocat non plus. Cette décision n'est pas équilibrée. Quand je vois que dans le même temps, M. Sampaoli menace l'arbitre - c'est ce qu'il y a dans les rapports - et qu'un certain nombre de joueurs de Marseille interviennent aussi violement dans les couloirs, ce qui d'ailleurs, entre nous, a entraîné le changement de position de l'arbitre... Et ne parlons pas de l'intervention de M. Cardoze (le directeur de la communication de l'OM) devant la Ligue, qui a dit des choses incroyables."

"Je prends connaissance de cette décision, mais je ferai probablement appel, car elle est injuste. Il y a deux poids deux mesures qui sont totalement injustifiables quand on sait ce qu'il s'est passé."

Aulas va faire appel de sa sanction

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, est très surpris par la décision de la commission de discipline de le sanctionner pour dix matches, dont la moitié avec sursis. Il a déclaré : "Je prends connaissance de cette décision, mais je ferai probablement appel, car elle est injuste. Il y a deux poids deux mesures qui sont totalement injustifiables quand on sait ce qu'il s'est passé."

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet