Dimitri Payet (OM)
Dimitri Payet (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
TWEET

OL - OM : une nouvelle pique déguisée d’Aulas à Payet après les incidents ?

C’est à partir de 16h30 que la commission de discipline de la LFP se penchera sur le dossier des incidents survenus lors du dernier Olympico entre l’OL et l’OM. Jean-Michel Aulas a préparé son coup...

Zapping But! Football Club Rangers, PSG - OL : Les briefs d'avant match

C’est aujourd’hui que l’OL et l’OM seront fixés suite aux incidents ayant émaillé le dernier Olympico. Que va décider la commission de discipline présidée par Sébastien Deneux ? Match perdu pour l'OL ? A rejouer sur terrain neutre ? Retrait de points avec sursis ? Huis clos ? Toutes les options sont sur la table avant la séance du jour à partir de 16h30. L’OL pourrait être fortement sanctionné sur la base de trois jurisprudences.

Metz-Lyon de 2016, avec 2 points de pénalité pour les Messins et match à rejouer ; Nice-OM de l'été dernier et enfin Bastia-Lyon, où les Corses avaient eu match perdu. Selon L’Équipe, les sanctions devraient être du même ordre, même si le contexte de ces derniers mois ainsi que le casier assez léger des Lyonnais en matière de discipline peuvent influer sur la décision.

Un message subliminal d’Aulas à Payet ?

Jean-Michel Aulas, lui, s’est déjà signalé en amont en déposant lundi un tweet sur l’affaire : « Pour éviter d’arrêter à tort un match, on pourrait permettre aux clubs de remplacer un joueur potentiellement blessé : donner la possibilité de rester à onze comme dans le cas d’une commotion (sixième remplaçant). Peut-être même que ça pourrait inciter le blessé à reprendre ? » D’après Vincent Duluc, cette proposition pourrait être un message à l’attention de Dimitri Payet...

« Cette intervention lui a valu de prendre la marée, estime le journaliste de L’Équipe. Selon certaines sources au sein du club lyonnais, c’est une idée qui aurait été soufflée récemment, mais pour d’autres circonstances, on l’imagine, par Noël Le Graët, le président de la FFF. On ignore, en fait, si le président lyonnais croit réellement à cette idée ou s’il s’agit seulement, pour lui, de faire passer le message subliminal que Dimitri Payet aurait pu se relever, ce soir-là au Groupama Stadium, ce qu’il ne pouvait pas se risquer à formuler directement. »

Pour résumer

C’est à partir de 16h30 que la commission de discipline de la LFP se penchera sur le dossier brûlant des incidents survenus lors du dernier Olympico entre l’OL et l’OM. Jean-Michel Aulas a préparé son coup avec un petit tweet...

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert