Jean-Michel Aulas
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Adam Duarte
CONFERENCE DE PRESSE

OL : recrue, avenir, le coup de gueule des Bad Gones, Aulas en dit plus

Le président Jean-Michel Aulas était en conférence de presse pour présenter son nouveau joueur à la presse, ce jeudi.

Zapping But! Football Club OL - INFO BUT! : les Gones veulent piocher à l'Inter

Au cours de cette conférence de presse, le président de l’OL a évoqué de nombreux sujets sur sa nouvelle recrue mais notamment le coup de gueule des Bad Gones.

Sur l’arrivée de Tetê

« C'est un nouvel ami du club qui est arrivé chez nous. Tetê arrive dans un contexte particulier. Il fallait trouver les moyens de renforcer l'équipe mais aussi que Tetê arrive de manière harmonieuse. »

Le reste de la saison

« Merci à la Fifa, à l'UEFA et à la FFF pour ce dispositif qui permet à Tetê de retrouver un club ambitieux et à nous d'avoir les moyens de se rapprocher de nos objectifs, une qualification européenne en championnat et aller le plus loin possible et vers le Graal en Ligue Europa. J'ai eu une vision il y a peu, cette année va être la bonne année. Il y a Tetê et le besoin de consensus avec les fans derrière l'équipe. »

Le futur de Tetê

« C'est lui qui va orienter le choix futur. Mais on est prêt à investir sur lui. Il le sait et ses représentants aussi. »

Sa disponibilité

« Bonne question. Le processus est en cours. On a 48h pour le réaliser et on est confiants pour aller au bout. On est dans un cadre particulier de la FIFA. Notre objectif est qu'il soit à la disposition de l'entraîneur dès dimanche et qualifié pour l'Europa League. »

Les ambitions du joueur

« Dans les choix que Tetê a fait, il y avait en ligne de mire la Coupe du monde avec le Brésil. Il n'a pas encore été sélectionné avec les A mais c'est son objectif de l'atteindre. Il espère y être pour le Qatar. »

Le communiqué des Bad Gones

« Leur inquiétude est légitime, on est tous très sensibles. On a l'ambition de terminer dans les clous que nous avions défini en début de saison. Il est vrai que l'équipe a été quelque fois un peu prévisible. Mais on s'est qualifiés contre Porto, ce qui prouve qu'on est capable du meilleur de temps en temps. Il faut l'être de manière plus régulière. J'étais un peu peiné de lire qu'ils avaient l'impression qu'il y avait une distance qui s'était installée, on les a reçus il y a peu de temps. On a eu ce match de Marseille qui nous a pénalisés. Même si les supporters ne sont pas directement responsables. Il y a aussi Turpin, à qui on n'envoie pas les bonnes images pour valider un but. Au-delà du manque de régularité de l'équipe, on est dans une situation particulière. Elle ne doit pas nous inciter à ne pas traîter les maux, au contraire. Il reste neuf matchs de championnat, tant que les choses restent possibles je ne vais pas créer un doute dans l'esprit des joueurs.

Contrairement aux supporters, je pense que c'est trop tôt de réagir comme ça. On va jouer un match important contre Angers et notre avenir européen quatre jours après contre West Ham. Je souhaite vraiment que tout le monde soit derrière l'équipe. Je considère que le coach fait ce qu'il faut pour rester crédibles. En général, les groupes de supporters viennent m'en parler avant. Là, ils ont pris une autre voie, je la respecte. Il ne faut pas dissuader les autres supporters d'encourager l'équipe car l'équipe a besoin d'eux. La fin de saison peut être historique et tant qu'elle peut l'être, je peux être prêt à dialoguer avec les supporters. »

Pour résumer

Le président Jean-Michel Aulas était en conférence de presse pour présenter son nouveau joueur à la presse, ce jeudi. Lors de cette conférence, il évoque l'arrivée du joueur brésilien mais également son futur et sa disponibilité.

Adam Duarte
Rédacteur
Adam Duarte

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.