Canet-en-Roussillon - OM (2-1) : le Top et les Flops, après la prestation honteuse des Marseillais
OMCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

Canet-en-Roussillon - OM (2-1) : le Top et les Flops, après la prestation honteuse des Marseillais

Catastrophique, l'OM a plongé face au Canet-en-Roussillon, pensionnaire de N2, et quitte la Coupe de France par la petite porte.

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

Top 

Milik, seule éclaircie ! 

Cinq apparitions, trois réalisations. Prêté par le SSC Napoli, au mercato hivernal, le Polonais a des statistiques très intéressantes. Venu se relancer, dans la perspective de disputer l’Euro avec son pays, le buteur montre toutes ses qualités malgré la pauvreté du jeu offensif olympien. À la réception d’un centre tendu de Germain, Milik a réalisé un appel au premier poteau de pur renard. Les observateurs s’en doutaient, Pablo Longoria a réalisé une bonne pioche.

FLOPS

L’OM a touché le fond, tous dans le même bateau ! 

Face au Canet-en-Roussillon, pensionnaire de National 2, l’OM a été en dessous de tout. Pourtant, les amateurs sont à l’arrêt dans leur championnat. Les Olympiens ont enchaîné du jeu arrêté, des mauvais choix, des erreurs techniques et autres joyeusetés… Si Nasser Larguet a ramené de la tranquillité dans la maison marseillaise, les équipiers de Dimitri Payet ont l’air sur pilotage automatique. De Sakai, à Caleta-Car, de Payet, à Benedetto, la prise de conscience doit intervenir ! Pour Sampaoli, le chantier est immense. 

Lirola et Ntcham, les recrues au coin ! 

Remplacés à la pause, l’Espagnol et le Français ont cristallisé la colère de Nasser Larguet. Au-delà de ces deux cas, l’entraîneur de l’OM, pour son dernier match sur le banc, a fait un choix étonnant en mettant en place un milieu en losange. À la pause, Valère Germain a concédé que l'effectif « n’avait pas travaillé son dispositif » à l’entraînement. Les joueurs étaient perdus… Lirola et Ntcham ont payé un lourd tribut pour une première période indigente.  

Une qualification en Coupe d'Europe  s'envole

En position défavorable en championnat (8e), l'OM pouvait espérer un beau parcours en Coupe de France pour sauver sa saison et s'offrir une place européenne. Sans aucune envie, et avec une faiblesse rare, les Marseillais ne sont pas parvenus à s'en donner les moyens. La semaine risque d'être rude.