OM – Girondins : Villas-Boas doit composer avec une épée de Damoclès sur la tête d'un cadre
André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ATTENTION DANGER !

OM – Girondins : Villas-Boas doit composer avec une épée de Damoclès sur la tête d'un cadre

Privé d'une solution à droite de la défense le dernier jour du Mercato, l'OM doit prier pour qu'Hiroki Sakai tienne tout seul le poste jusqu'en janvier 2021.

Avec le départ de Bouna Sarr au Bayern Munich et l'absence de recrutement à droite de la défense, André Villas-Boas sait que l'Olympique de Marseille devra se montrer très précautionneux avec Hiroki Sakai dans les semaines à venir... Et pas seulement au niveau de la santé de l'international japonais, seul latéral droit de métier de l'effectif.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Sakai est justement sous le coup d'une suspension

En effet, comme le rappelle le Phocéen, une épée de Damoclès reste au dessus de la tête de Sakai pour encore quatre matches de Ligue 1 et à fortiori ce samedi soir face à Bordeaux. Sanctionné de cartons jaunes contre Brest et l'AS Saint-Etienne, Sakai doit éviter à tout prix une troisième biscotte avant le match face à Strasbourg (10e journée) pour ne pas être automatiquement suspendu pour une rencontre.

Si Hiroki Sakai venait à manquer, il est probable que son compatriote Yuto Nagatomo soit désigné pour jouer les dépanneurs. Un poste que l'ancien joueur de l'Inter Milan et Galatasaray connait un peu du fait de sa riche carrière...