OM : un prince saoudien laisse encore un immense regret pour le rachat
Frank McCourt (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
VENTE AU POINT MORT ?

OM : un prince saoudien laisse encore un immense regret pour le rachat

Si les rumeurs de rachat de l’OM se sont envolées depuis quelques semaines, un club belge donne encore plus de regrets eu égard à l’investissement réussi d’un prince saoudien en son sein.

Zapping But! Football Club OM : le calendrier complet de la saison 2020-2021

La vente de l’OM a pris un coup dans l’aile au mois de mars. Alors que Thibaud Vézirian annonçait un rachat déjà bouclé, Frank McCourt n’a vendu son club et personne et a même profité de sa dernière visite à Marseille pour marteler son désir de s’installer sur la durée.

Adieu donc à l’arrivée d’un richissime prince saoudien prêt à injecter un pan de sa fortune pour retaper un club dont la devanture s’est éreintée au fil d’une saison animée. Les regrets des supporters sont d’autant plus grands que Beerschot s’est refait la cerise en Belgique... depuis l’arrivée d’Abdullah bin Mosaad aux manettes. 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

« Si Abdullah bin Mosaad n’était pas venu, cela n’aurait pas marché »

« L’objectif, c’est de grandir un peu plus chaque année pour devenir, à terme, l’un des trois ou quatre meilleurs clubs du pays. Si le prince (Abdullah bin Mosaad) n’était pas venu, cela n’aurait pas marché pour Beerschot. Je le pense sincèrement. Et pas seulement pour des raisons financières, mais sportives également, affirme le président Francis Vrancken dans La Nouvelle République. Au début, cela pouvait paraître un peu étrange qu’un investisseur saoudien vienne dans un club traditionnel belge comme le nôtre. Mais le prince a eu la grande intelligence de comprendre que Beerschot avait besoin de gens locaux, comme moi, pour assurer la gestion du club au quotidien. »