Lucien Favre (OGC Nice)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MELTING-CLUBS

Polémique raciste à Brest, Stéphan contesté, Cabella bat des records, Favre sur la sellette ?

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Zapping But! Football Club LOSC : un gardien turc pour remplacer Grbic ?

Stade Brestois : Slimani accuse Gastien de propos racistes, Toubache-Ter s'immisce dans la polémique

Hier après-midi, le Stade Brestois a remporté un beau succès à Clermont (1-3), hélas entaché par une polémique. En cours de match, Islam Slimani est allé voir l'arbitre pour lui signifier que le capitaine auvergnat, Johan Gastien, l'avait traité de "sale arabe". Après la partie, l'Algérien a confirmé : « Je trouve que le plus important, c'est la victoire mais c'est grave de nos jours de se faire traiter de sale blédard. C'est grave, je suis fier d'être blédard, je suis fier d'être algérien, ce n'est pas donné à tout le monde d'être algérien. Là, en Ligue 1, avec toutes les caméras dont on dispose, tu te fais insulter de sale blédard, c'est grave ».

Gastien a évidemment nié les faits face aux caméras : « Jamais de ma vie je ne dirais ça. Le problème, c'est que dans cette histoire, c'est moi qui passe pour un con. Je sais ce que j'ai dit, les collègues sur le terrain ont entendu aussi ce qu'il s'est passé ». Mais dans la soirée, l'insider Mohamed Toubache-Ter, qui a été un éphémère directeur de la communication du SCO d'Angers la saison passée, a expliqué que Gastien avait déjà tenu des propos racistes : "On en parle du « Retourne dans ton pays » adressé à un joueur d’Angers la saison dernière (plus dans l’effectif aujourd’hui) ? En Ligue 1, c’est simple: les gens adorent le père mais détestent le fils". Un fiston qui risque très gros si ses propos racistes sont confirmés...

RC Strasbourg : Stéphan pas totalement soutenu en interne et remontré contre l'arbitrage

Si L'Équipe affirme haut et fort que Julien Stéphan reste soutenu par la direction et le vestiaire du RC Strasbourg, malgré le début de saison compliqué du club alsacien, Mohamed Toubache-Ter nuance cette théorie. « La direction, oui. Les joueurs, pas tous, a expliqué l’insider sur Twitter. Il s’est passé des choses sérieuses qui expliquent aussi ce début de saison et ça concerne des joueurs importants du vestiaire. Certains ont la rancune tenace ! Un joueur a aussi été sanctionné en interne sans que personne ne le sache aussi. »

Un Stéphan qui n'a pas apprécié l'arbitrage du match à Toulouse (2-2), le Racing se voyant refuser un pénalty dans les arrêts de jeu : "Je ne sais pas pourquoi le pénalty à la 93e minute n'est pas sifflé pour nous. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, mais là, trop c'est trop. On en a marre. Il faut nous donner un pénalty quand on mérite d'en avoir un. À la fin de la rencontre, l'arbitre me dit qu'il ne peut pas siffler un pénalty sur ça parce que c'est le temps additionnel. Or, sur la même action, dans le temps additionnel, il avait donné pénalty contre Bellegarde à Montpellier. Mais il faut du courage pour siffler... On a de la frustration et de l'incompréhension. Je vais en rester là parce qu'il y a beaucoup de colère. On a été trop gentils jusqu'à présent".

Clermont : Gonalons blessé et absent jusqu'à la Coupe du monde ?

Hier, le milieu de terrain clermontois Maxime Gonalons a quitté la pelouse dès la 25e minute, visiblement touché à la cuisse gauche. Le club auvergnat n'a pas encore communiqué sur la nature de la blessure de l'ancien Lyonnais, ni évidemment sur la durée de son indisponibilité. Mais le pire est à craindre car Gonalons était handicapé par ses adducteurs dernièrement. Il pourrait être absent jusqu'à la Coupe du monde.

AS Monaco : Diatta l'avait mauvaise après Lille

Hier soir, l'AS Monaco a perdu une belle occasion de se rapprocher des premières places. Les Asémistes pensaient avoir fait le plus dur en revenant de 0-2 à 3-2 mais ils se sont faits à leur tour renverser par le LOSC. Leur attaquant, Krépin Diatta, était plutôt amer au micro d'Amazon après le coup de sifflet final à la Décathlon Arena : « Je pense qu'on mérite de prendre un point aujourd'hui (dimanche), on s'est créés des occasions et on a eu les opportunités de creuser l'avantage. Mais on ne l'a pas fait, c'est vraiment dommage. On a donné le maximum de nous-même. Prendre un point ici, je dirai que cela aurait été mérité, vu le match, vu le contexte aussi. Voilà on n'a pas eu les trois points, on va continuer à travailler et à penser à jeudi ».

LOSC : un Cabella record avant l’OL

Auteur d’une prestation de grande qualité hier soir contre l’AS Monaco, Rémy Cabella est désormais impliqué sur sept buts à l’issue de ses six premiers matches sous le maillot du LOSC (trois réalisations et quatre passes décisives). Aucun autre joueur n’avait connu pareille efficacité pour ses débuts, depuis plus de quinze ans ! L’OL, qui reçoit Lille dimanche prochain en clôture de la 13e journée de L1 (20h45), peut trembler.

OGC Nice : Favre sur un siègle éjectable ?

Le match nul poussif de l’OGC Nice hier contre le FC Nantes ne suffit pas à rendre meilleur le quotidien du club azuréen. Sifflé une bonne partie du match par des supporters fatigués par le niveau de jeu de son équipe, Lucien Favre est clairement sur la sellette malgré les dénégations de Jean-Pierre Rivière plus tôt cette saison. « Il est sur un siège éjectable… dire l’inverse serait mentir. Y’a une réelle cassure et un staff (des adjoints très moyens) », a tweeté l’insider Mohamed Toubache-Ter.

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.