PSG, Juventus, Real Madrid : Messi et Cristiano Ronaldo accusés d’américaniser le foot
Lionel Messi et Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

PSG, Juventus, Real Madrid : Messi et Cristiano Ronaldo accusés d’américaniser le foot

Les deux génies des dix dernières années ont transformé le foot radicalement, pour le meilleur et pour le pire. Un journaliste espagnol voit le verre à moitié vide et trouve qu’à cause d’eux, le monde du ballon rond a tendance à s’américaniser.

Zapping But! Football Club Navas - Neuer : le duel en chiffres

Les fans de football présents sur les réseaux sociaux l’ont peut-être remarqué : une grande majorité des supporters du FC Barcelone n’en a pas voulu à Lionel Messi, qui a pourtant pris la décision de s’engager avec un PSG qui a fait tant de mal à leur club depuis des années. Pour eux, l’Argentin est le plus grand joueur de tous les temps, le plus grand que leur club ait connu, pas question de lui en vouloir.

C’est à partir de ce constat que le journaliste d’AS Aritz Gabilongo en est arrivé à la conclusion que Messi, comme Cristiano Ronaldo, avaient tendance à américaniser le football : « Avec tant de transferts, l’identité classique des clubs se perd. Même les stars changent d’équipe constamment. On est en train de créer des supporters de joueurs, pas de clubs. Ça me rappelle un peu la NBA. »

Messi et CR7 attirent les fans, comme les clubs

A l'instar de ce qui se passe dans les sports américains, où la plupart des passionnés apprécient un joueur davantage qu'un club, le football est en train de suivre cette tendance à cause de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet