Kylian Mbappé et NeymarCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
CARNET DE NOTES

PSG - Benfica : Mbappé a répondu présent, Verratti décisif puis fautif, les notes des Parisiens

Le PSG a été accroché ce mardi sur sa pelouse par Benfica (1-1) en Ligue des Champions. Voici nos notes des joueurs parisiens.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Gianluigi Donnarumma (5) : Pas inquiété en première période, le portier italien a cédé sur le premier tir cadré de Benfica : un penalty de Mario (62e). Un match évidemment frustrant, loin de sa masterclass à l’aller.

Sergio Ramos (6) : C’était du très bon Ramos mardi soir. Costaud et concentré dès les premières secondes (10e, 15e, 18e), il a aussi affiché toute sa palette technique (33e) et sa qualité dans les relances (33e). Il rate une intervention (47e), mais assure pour le reste. Le visage que l’on aime voir.

Marquinhos (6) : Plus serein que souvent cette saison, le Brésilien a été particulièrement précieux dans le domaine aérien (42e, 81e). Sa rigueur a participé au fait que le PSG n’a presque rien laissé à ses adversaires. A l’exception d’un penalty…

Danilo Pereira (6) : Très serein dans ses relances, le Portugais a encore fait preuve d’une excellente lecture dans ses interventions (16e, 25e, 35e, 68e). Le Portugais, qui s’est même permis une belle ouverture pour Mbappé (70e), confirme match après match qu’il est peut être le défenseur le plus fiable et le plus régulier du PSG depuis le début de saison. 

Achraf Hakimi (5,5) : Le jeu a énormément penché à gauche en première période et il a eu peu de ballons intéressants à négocier offensivement. Sans un hors-jeu au départ de l’action, il concédait un penalty d’une main bête (18e). Au retour des vestiaires, ce fut nettement mieux, avec deux bons ballons pour Mbappé (50e, 52e) ou encore un centre intéressant (70e).

Vitinha (5,5) : Comme souvent, il a évolué un cran plus haut que Verratti dans les phases de possession, laissant son compère organiser le jeu. Lui aussi est précieux dans le jeu sous pression (4e), comme dans son pressing. Remplacé par Fabian Ruiz (85e).

Marco Verratti (5,5) : Alors que Paris n’avait pas été danger jusque-là, le milieu italien a remis son adversaire dans le match en se jetant bêtement pour concéder le penalty de l’égalisation (61e), prenant même un jaune synonyme de suspension au prochain match. Dommage, tant le reste de sa rencontre a été encore une fois de très haut niveau, de ses tacles (2e, 36e) à ses ouvertures dans le bon timing - dont celle ayant amené le penalty obtenu par Bernat (38e) - en passant par son jeu sous pression. Une activité encore énorme.

Juan Bernat (6) : Alors qu’il profite de la blessure de Nuno Mendes pour accumuler du temps de jeu, l’Espagnol a obtenu le penalty de l’ouverture du score grâce à une bonne course dans la surface (38e). Propre pour le reste, à l’image d’une récupération qui aurait pu profiter (encore) à Mbappé (65e). Remplacé par Nordi Mukiele (85e).

Pablo Sarabia (4) : Titularisé en l’absence de Lionel Messi, l’Espagnol n’a clairement pas saisi sa chance. Le gaucher a livré un début de match timide, avec deux contrôles ratés (4e, 6e), une retournée qui s’est terminée en pied dans la tête de Grimaldo (28e), et une frappe trop tendre (34e). Ce ne fut pas mieux au retour des vestiaires, avec des pertes de balles les rares fois où il a été servi (49e, 56e). Remplacé par Hugo Ekitike (74e) après avoir touché seulement une vingtaine de ballons…

Neymar (5,5) : Si Mbappé a si souvent pu se décaler à gauche, c’est qu’il a apporté sa présence dans le coeur du jeu. Sa relation technique avec le Français a été plutôt intéressante, à l’image d’un service qui aurait pu être décisif (45e+1). Très présent entre les lignes (52e), pas avare en provocations balle au pied, il a fait peur au Parc des Princes en se plaignant de la cheville gauche (71e).

Kylian Mbappé (6,5) : Tous les projecteurs étaient braqués sur lui, et il a comme (très) souvent dans ces cas-là répondu présent. Le Français - qui se plaint de son rôle de pivot - a très souvent dézonné à gauche pour percuter (8e, 20e, 21e). Puis il n’a pas réfléchi au moment de prendre le ballon pour transformer un penalty obtenu par Bernat (39e). Proche du doublé (52e) avant de voir un but lui être refusé pour hors-jeu (86e), il a été remplacé par Carlos Soler alors qu’il avait du mal à se remettre d’une torsion de la cheville gauche (90e).

Arthur Merle

Pour résumer

Le PSG a été accroché ce mardi sur sa pelouse par Benfica (1-1), à l'occasion de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Voici nos notes des joueurs parisiens.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.