PSG : Messi, Ramos, Donnarumma… Leonardo poursuit ses révélations
LeonardoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SECRETS RÉVÉLÉS

PSG : Messi, Ramos, Donnarumma… Leonardo poursuit ses révélations

Le directeur sportif du PSG a continué de faire des révélations sur l'intersaison agitée de son club, marquée par les recrutements de Lionel Messi, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma, entre autres.

Zapping But! Football Club PSG : les joueurs en fin de contrat en 2021

L'arrivée de Lionel Messi

« Ç’a été fait de la manière parfaite. Messi c’est quelqu’un de très correct, sérieux et concret. Son idée, c’était de rester à Barcelone. Je ne peux pas cacher le contact avant, mais jamais avant le mois de janvier. On a parlé, mais c’était clair que son envie c’était de rester (à Barcelone). Après, on est arrivé. L’envie qu’il a montrée de venir nous a motivés à le faire. Je ne vais pas entrer dans les détails, mais la manière dont il est arrivé, c’est un silence impactant. Il ne parle pas trop, mais il arrive. Neymar a dit qu’il voulait laisser son numéro 10 et Messi a dit non, je ne veux pas prendre le 10, c’est à Neymar. À la fin on a demandé à la Ligue de faire une exception pour le 30. C’était très beau de la part de Neymar de lui donner la possibilité de choisir. »

« J’ai peur pour lui même en Ligue 1. Je demande une vraie attention par rapport à ça. Je comprends, on est humain. La seule chose qu’on demande, c’est qu’on ne veut pas un traitement spécial, mais qu’il y ait une exécution des règles. On doit protéger. On doit protéger le beau jeu.

Les blessures récurrentes de Sergio Ramos

« Je ne suis pas inquiet parce qu’on savait qu’il avait eu un problème. On savait qu’il n’était pas en forme, qu’il récupérait d’une blessure. Après, il a eu ses vacances, puis on s’est mis d’accord. C’est un contrat de deux ans, pas de deux mois. Il n’est pas prêt, c’est tout. »

Gianluigi Donnarumma et la concurrence avec Keylor Navas

« Pourquoi c’est compliqué ? C’est compliqué de ne pas les avoir. Aujourd’hui, on crée la concurrence partout. On parle d’un gardien de 22 ans et Navas en a 34. Le fait de les avoir, on va gérer et parler, mais tout est clair. Pas seulement pour les deux gardiens, mais pour tout le monde. C’est le coach qui va décider. Quand il y aura des réactions, on va gérer. Ça nous donne la vraie compétitivité que l’on veut. »

Leonardo parle de ses recrues

Le directeur sportif du PSG, Leonardo, a évoqué pour Canal+ trois de ses recrues de l'été. Lionel Messi, tout d'abord, dont il est dit qu'il est impactant silencieusement. Sergio Ramos, dont les blessures ne l'étonnent pas. Pas plus que la mise en concurrence de Donnarumma avec Navas ne l'inquiète.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet