Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar
Lionel Messi, Kylian Mbappé et NeymarCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TENSION

PSG : Riolo attaque le trio Messi-Mbappé-Neymar, Galtier le défend, le Brésilien s'emporte

Malgré la victoire (3-1), le match contre le Maccabi Haïfa hier soir a montré que le PSG était loin d'être au point, notamment dans sa façon de presser. Daniel Riolo a pointé du doigt le trio offensif, que Christophe Galtier a dédouané en chargeant le reste de l'équipe.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des joueurs les plus capés

Finalement victorieux, le PSG a souffert pour arracher les trois points au Maccabi Haïfa hier soir (3-1). La faute à une première période très compliquée, durant laquelle les Parisiens ont été mis sous pression par leur adversaire. A ce moment-là, il est apparu évident que le bloc-équipe n'était pas encore au point, au grand regret de Daniel Riolo : "Ce sera toujours un caillou dans la chaussure du PSG. Le bloc équipe dépendra toujours des trois devant. C'est indéfiniment la même histoire". Une attaque en règle contre Kylian Mbappé, Lionel Messi et Neymar, accusés de ne pas travailler défensivement.

Podcast Men's Up Life
 

Neymar parle de "manque de respect"

Mais Christophe Galtier n'était pas du même avis. En conférence de presse, l'entraîneur a assuré que ses trois stars avaient bien travaillé au niveau du pressing en début de partie mais qu'elles s'étaient découragé car leurs partenaires ne suivaient pas le mouvement : "Un problème d’investissement des offensifs ? Ils ont vite lâchés car derrière ça ne suivait pas quand ils pressaient. On en a beaucoup parlé à la pause, c’est pour ça que c’était mieux en seconde période". Une question de réglages, donc.

Enfin, si tous les Parisiens avaient le sourire au coup de sifflet final, ce n'était pas le cas de Neymar. Averti pour avoir célébré son but, le Brésilien s'est emporté sur les réseaux sociaux : « Manque total de respect pour l'athlète. Ce genre de choses ne peut pas arriver. Je prends le jaune pour n'avoir tout simplement rien fait et je continue à être blessé ». L'arbitre de la rencontre a estimé que l'ancien Barcelonais se moquait du public avec sa célébration.

Pour résumer

Malgré la victoire (3-1), le match contre le Maccabi Haïfa hier soir a montré que le PSG était loin d'être au point, notamment dans sa façon de presser. Daniel Riolo a pointé du doigt le trio offensif, que Christophe Galtier a dédouané en chargeant le reste de l'équipe.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.