PSG - Mercato : Pochettino prêt à aller au bras de fer pour récupérer son chouchou
Dele Alli et Mauricio PochettinoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ATTENTE

PSG - Mercato : Pochettino prêt à aller au bras de fer pour récupérer son chouchou

A peine intronisé entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino aurait échangé avec le milieu de terrain anglais Dele Alli, qu'il a bien connu à Tottenham et qui est mis au placard aujourd'hui.

Avant-hier, alors que Mauricio Pochettino n'avait pas encore été intronisé entraîneur du PSG, une rumeur avait lié le club de la capitale à Dele Alli. Mais dès le lendemain, le Daily Mail s'était montré très clair : bien que le joueur ait été mis au placard par José Mourinho, il ne sera pas vendu par Tottenham.  “Le milieu de terrain anglais est depuis longtemps une cible de transfert pour le PSG, qui a échoué malgré trois offres de prêt distinctes l’été dernier, pouvait-on lire. Sportsmail a révélé le mois dernier que le club de Ligue 1 se préparait à revenir à la charge pour Alli dans la fenêtre de transfert actuelle, estimant que Tottenham était enfin prêt à le laisser partir. Les contacts devraient se poursuivre si et quand l’Argentin sera confirmé comme étant le successeur de Thomas Tuchel. Mais les Spurs restent fermes sur le fait que le joueur de 24 ans ne quittera pas Tottenham.”

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

3 obstacles à l'arrivée de l'Anglais à Paris

Mauricio Pochettino n'a visiblement pas l'intention de respecter la volonté de son ancien employeur. Selon Foot Mercato, l'Argentin aurait déjà échangé avec son chouchou. Cela peut-il conduire à un transfert ? Ça paraît tout de même improbable, et pour plusieurs raisons. La première, c'est qu'il faudrait l'aval de Leonardo. Or, le Brésilien a d'autres secteurs à renforcer que celui, surchargé, du milieu de terrain.

Ensuite, Dele Alli est coté à 38 M€. Trop cher pour un PSG contraint de compter ses sous en cette période de crise financière et qui songe davantage à faire des économies en faisant partir les Draxler et autres Paredes qu'à se renforcer. Enfin, le président de Tottenham, Daniel Levy, est réputé dur en affaires. Quand il a décidé de ne pas vendre un joueur, il est impossible de lui faire changer d'avis. Le Real Madrid ou Manchester City, qui lorgnent Harry Kane depuis des années, peuvent en témoigner. Mauricio Pochettino s'est donc peut-être lancé dans un bras de fer perdu d'avance…