Julien Stéphan
Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TOUCHES

RC Strasbourg : contre le FC Nantes, Stéphan a un atout qui a déjà fait ses preuves en L1

Le FC Nantes est prévenu : le week-end dernier, deux des quatre buts inscrits par le RC Strasbourg au FC Lorient (4-0) l'ont été suite de longues touches de Frédéric Guilbert.

Zapping But! Football Club Top 10 : les joueurs les plus fidèles en Ligue 1

Dimanche dernier, le Racing Club de Strasbourg a cartonné le FC Lorient (4-0) à la Meinau. Avec deux buts quasiment identiques, les deuxième et quatrième : une longue touche de Frédéric Guilbert pour la tête de Ludovic Ajorque ou Habib Diallo, qui dévie pour un partenaire derrière lui. Cela a permis au Sénégalais de doubler la mise à la 39e et à Adrien Thomasson de clôturer la marque à la 64e. Un Thomasson qui était d'ailleurs à la réception de la première touche décisive de Guilbert puisque Diallo n'a fait que pousser au fond des filets un ballon qui allait y entrer.

Le FC Nantes d'Antoine Kombouaré, qui reçoit les Alsaciens ce week-end, est donc prévenu : sur les touches strasbourgeoises dans ses 25 derniers mètres, il faudra être très attentif dans la surface de réparation. Et notamment garder un œil sur un Thomasson qui connaît bien la Beaujoire pour y avoir joué de 2015 à 2018.

Les touches longues, arme fatale du RC Strasbourg

Si le Racing a cartonné Lorient à la Meinau (4-0) le week-end dernier, c'est notamment parce qu'il a pu s'appuyer sur la même phase de jeu, décisive à deux reprises : touche longue de Guilbert, déviation de la tête d'Ajorque ou Diallo et but de celui qui se trouve derrière.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet