Julien Stéphan (RC Strasbourg)
Julien Stéphan (RC Strasbourg)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ANTÉCÉDENTS

Stade Rennais : Stéphan vide son sac sur son départ et encense le RC Strasbourg

Entraîneur du RC Strasbourg après avoir été sur le banc du Stade Rennais, Julien Stéphan est revenu sur les coulisses de son départ début 2021 en livrant quelques vérités instructives.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

Dimanche (15h), le choc entre le Stade Rennais et le RC Strasbourg lors de la 11e journée vaudra son pesant d’or. C’est en effet la première fois que Julien Stéphan croisera le premier club qu’il a entraîné avant de le quitter de son propre chef en mars 2021 lorsque la crise couvait.

« Dire que j’ai bien vécu mon départ n’est pas vrai. Évidemment que non ! Ça laisse forcément des traces. Quels que soient les résultats qu’on a eus et l’aventure qu’on a vécue avant, la fin se passe souvent mal. Cette issue est inhérente au métier, a affirmé le coach du RC Strasbourg dans les DNA. Mais je n’ai pas été viré : j’ai pris le parti d’arrêter. J’avais encore la confiance de tout le monde : actionnaire, président, supporters. Mais je sentais qu’il fallait que je prenne cette décision. Je ne sais donc pas ce que c’est que d’être viré. Ça doit être très violent, mais ça doit endurcir. »

Au-delà de son départ du Stade Rennais, Stéphan a dit tout le bien qu’il pensait de son arrivée au RC Strasbourg, où il revit. « J’ai eu la chance de débuter à Rennes dans un club aux possibilités financières sinon illimitées, du moins très étendues. Mais entraîner ensuite dans un club au budget plus restreint faut partie de la construction d’un coach, ajoute-t-il. Pour moi finir 10e avec le Racing qui a le 15e budget de Ligue 1 est tout aussi valorisant et excitant que de terminer 3e ou 4e avec le Stade Rennais. »

Pour résumer

Entraîneur du RC Strasbourg après avoir été sur le banc du Stade Rennais, Julien Stéphan est revenu sur les coulisses de son départ début 2021 en livrant quelques vérités instructives. Le club alsacien a trouvé grâce à ses yeux.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert