Credit Photo - Pixabay
par Publi-Rédactionnel
COUPE DU MONDE

Qui sont les outsiders du mondial 2022 ?

Vous êtes impatient que le Mondial démarre et vous ne cessez de vous imaginer tous les scénarios possibles ? On vous dit tout sur les outsiders de 2022.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

L'édition 2022 de la Coupe du monde de football aura lieu au Qatar du 21 novembre au 18 décembre. C'est la première fois que la compétition se déroule en hiver et la première fois qu'elle a lieu au Moyen-Orient. Avec les surprises de la 16e édition de l’Euro, qu’est-ce qui nous attend pour ce Mondial ? Qui sont les outsiders de la compétition et que nous préparent-ils ?

La Belgique, du favori à l’outsider il n’y a qu’un pas

La Belgique, nation phare du football en Europe et dans le Monde, est un (plus que) sérieux outsider. Sa deuxième place au classement FIFA en atteste, ainsi que sa troisième place historique à la Coupe du Monde 2018.

Avec Thibaut Courtois, le meilleur gardien du Monde, dans les cages et Kevin de Bruyne, quatrième du dernier ballon d’or, les Belges ont de la ressource. La combinaison «  jeunes joueurs / joueurs expérimentés » pourrait-elle faire la différence lors de ce Mondial ?  La frontière peut-être mince entre le statut de favori et celui d’outsider. Les Diables Rouges en sont le parfait exemple. Si vous vous intéressez à cette équipe comme à d’autres, vous pouvez retrouver les cotes de la Coupe du Monde sur PARIONS SPORT par exemple.

L’Uruguay, du talent et de l’abnégation

Une 14ème place au classement FIFA, une présence incontestée sur la scène internationale  depuis 52 Coupes du Monde et une combativité qui n’est plus à présenter. Et même si la Céleste n’a jamais dépassé les quarts de finale, elle a clairement un coup à jouer.

Les « Charruas » pourront compter sur l’expérience du duo Cavani-Suarez en attaque, accompagné par la fougue du jeune Darwin Nunez, recruté cet été pour une coquette somme par Liverpool. Godin, Muslera, Cavani et Suarez ont connu la troisième place du podium en 2010… Nul doute qu’ils chercheront à récidiver. 

Le Canada, presque quatre décennies d’absence

Non, vous ne rêvez pas… Le Canada fait son grand retour dans une Coupe du Monde après 36 ans d’attente et pour la deuxième fois de son histoire !! Après une campagne de qualification incroyable de la CONCACAF, l’équipe Canadienne a validé son ticket pour le Qatar. 41ème au classement FIFA, les Canadiens sont partis de loin et personne ne les attendait à ce niveau-là.

Le joueur à suivre ? Jonathan David. Le joueur du LOSC, en pleine confiance, enchaîne les performances en Ligue 1 : 9 buts et 3 passes décisives en 14 matchs. Alphonso Davies, en larmes au moment de la qualification de son équipe, sera présent mais pas encore à 100 % de ses capacités. Le joueur du Bayern Munich a été écarté des terrains en décembre 2021, suite au diagnostic d’une myocardite. Le Canada, n’a rien à perdre et ne finit pas d’étonner…

La Suisse, l’expérience en fer de lance

La Suisse, principal outsider de son groupe, n’est pas là par hasard. 15ème du classement FIFA, la sélection a fini à la première place de son groupe pour se qualifier au Mondial, devant les Italiens, Champions d’Europe en titre. Rien que ça !

Lors des dernières compétitions internationales, la Suisse a montré qu’elle pouvait se frotter aux plus grandes équipes. Lors du Mondial 2018, ils ont tenu tête aux Brésiliens et ont fini sur un match nul, mais SURTOUT rappelez-vous, la Nati a éliminé les Français aux tirs-au-but lors du dernier Euro. Alors, même si les Suisses ne font jamais figure de favoris, leurs rivaux devront se méfier de l’eau qui dort…

Le Danemark, une défense intransigeante

Classé 10ème du classement FIFA, le Danemark ne compte pas faire de la figuration au Qatar. Du caractère, cette équipe en a. Besoin de vous rafraîchir la mémoire ?  Nous sommes le 12 juin 2021, à la 43e minute du match opposant le Danemark à la Finlande à l'Euro 2020, quand Christian Eriksen est victime d’un malaise cardiaque et s'effondre au sol. La résilience du groupe scandinave les hisse malgré tout jusqu’en demi-finale, même amputé de sa star et profondément choqué. 

27 buts marqués et zéro but encaissé en huit matchs… c’est LA stat’ défensive de ces qualifications à la Coupe du Monde 2022. Pas question de minimiser pour autant les qualités offensives des Vikings et ce n’est pas les Français qui diront le contraire puisqu’ils ont été battus à deux reprises en Ligue des Nations par les Néerlandais (2-1 puis 2-0). Soyez-en sûrs, le Danemark est une véritable menace pour n’importe quel adversaire…

Les Pays-Bas, l’équipe surprise pas si surprise

Que de frustration engrangée pour les « Oranjes » depuis la fin des années 2010 : pas de qualification à l'Euro 2016, ni à la Coupe du monde 2018. Et même si, depuis, l’équipe Néerlandaise ( huitième au classement FIFA) fait preuve de constance dans ses performances, elle n’en reste pas moins outsider. Avec sept victoires, deux nuls et une défaite en dix matchs, elle finit en tête du groupe le plus compétitif des qualifications à ce Mondial. Le ton est donné, la sélection orange aura à cœur de marquer les esprits.

Le talent du capitaine Virgil van Dijk, la maturité de certains joueurs, tels que Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt, ou encore la puissance offensive de Memphis Depay, vont faire des dégâts. Préparez vos calculettes, les Pays-Bas risquent de chambouler tous les pronostics.

Grâce à notre article, vous devriez éviter les mauvaises surprises et réaliser vos meilleurs pronostics. Vous l’avez compris, favoris, outsiders… beaucoup de scénarios seront possibles.

En bref

On espère que vous avez aimé cet état des lieux détaillé sur les outsiders de cette Coupe du Monde 2022. Et des scénarios auxquels vous n’aviez pas pensé se sont peut-être révélés à vous ? Pour rappel : les paris sportifs sont interdits aux moins de 18 ans et sont à pratiquer responsablement, bien évidemment.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.