Bruno GenesioCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
CONFÉRENCE DE PRESSE

Stade Rennais : Genesio donne des nouvelles de Mandanda et dézingue l'excès de confiance de ses joueurs

L'entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio, était présent ce samedi en conférence de presse à la veille de la réception de Montpellier, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1.

Zapping But! Football Club Stade Rennais - INFO BUT! : une piste aux Pays-bas, une autre en Turquie

Le point médical

"Steve Mandanda va mieux. On verra comment il se sent pour le match de dimanche. Désiré Doué sera absent, il est malade."

Le match nul face au Fenerbahçe

"Il y a deux lectures possibles. Très souvent, on reste sur la fin. Évidemment qu’il y a une grosse frustration, de la colère et plein de sentiments qui nous traversent l’esprit. On a revu le match, il faut aussi retirer tout le positif de ce que l’on a fait pendant une heure, dans le jeu d’abord puis pour bien défendre. On n’a pas souligné l’influence d’une personne mais l’arbitre a été très important pour eux. Je pense qu’il y a deux attentats sur Amine Gouiri, où il sort un carton jaune pour un coup de pied dans le dos avant la mi-temps, volontaire de Valencia. S’il siffle faut sur le premier but que l’on encaisse, je ne vois pas comment il peut nous refuser un pénalty après la faute sur Adrien Truffert. Il nous refuse un but avec la VAR pour un hors-jeu de Martin Terrier. Il a eu une influence très tranquille mais je pense qu’on s’est bien fait avoir sur ce match. On n’en pas beaucoup parlé mais il y a eu beaucoup de faits de jeu contre nous. On a fait des erreurs, on le sait, moi le premier, je l’ai dit. Ils ont su en profiter car ils ont du talent mais ils ont aussi été bien aidés par quelqu’un qui est passé inaperçu mais qui a fait un bon match. Ça veut dire qu’on n’a pas encore l’expérience et le palmarès pour être encore plus respectés que certains clubs. Je mets ça de côté mais je voulais le dire quand même car ça n’a pas été souligné et quand on reprend tous les faits de jeu. On a réalisé trente minutes de très haut niveau, jusqu’à l’heure de jeu on a été sérieux, on n’a pas concédé beaucoup d’occasions, la fin de match gâche les choses. Il faut avoir une vision plus globale du match et en tirer les enseignements positifs. On est maître de notre destin pour terminer premier."

Une première période référence ? 

"Certainement, surtout compte-tenu de l’adversaire qui est de haute volée et qui chez elle n’a pas l’habitude de se faire bouger comme ça. Il faut se servir de ça. Il faut apprendre, ça va nous faire grandir. Je ne retiens vraiment que le positif. Ils ont montré un visage qui me plaît. On reste invaincus, on marque des buts, on propose des choses intéressantes. Il faudra arriver petit à petit à gommer les erreurs pour être encore plus compétitif."

Un excès de confiance dans le groupe ?

"Oui, je l’ai un peu ressenti à 3-0 par des gestes pas forcément très visibles mais je l’ai vu. C’est là aussi que l’on doit progresser."

Le match face à Montpellier

"Ils sont sur une très mauvaise série mais il y a aussi de très bons joueurs dans cette équipe. Ils seront diminués à causes de quelques suspensions et blessures mais je m’attends à une équipe qui va s’atteler à bien défendre mais qui a aussi des armes sur contre-attaques ou coups de pied arrêtés pour nous embêter. On peut penser que Montpellier va s’inspirer de ce qu’a fait Angers, surtout qu’ils ont des absents offensivement. On observe les adversaires mais on travaille énormément sur nos forces. Tous les matchs sont pièges. Aucun match ne se gagne sans faire les efforts nécessaires, et avec un peu de réussite aussi."

Propos retranscrits par le site officiel du Stade Rennais. 

Pour résumer

L'entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio, était présent ce samedi en conférence de presse à la veille de la réception de Montpellier, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.